L’infolettre est une initiative de vos représentants des retraités qui siègent au Comité consultatif des retraités (CCR)

Cette infolettre vise surtout à vous inviter à consulter régulièrement le site Web du CCR.  Nous suivons la situation du COVID-19. La page d’accueil est souvent mise à jour pour fournir de l’information générale qui pourrait vous être utile.

 

Nous vous rappelons qu’il est important de prendre les mesures suivantes:

 

  • Isolez-vous à la maison.  Ne sortez pas si ce n’est pas nécessaire.

  • Lavez-vous les mains très souvent au savon et à l’eau tiède pendant 20 secondes.

  • Toussez ou éternuez dans un papier-mouchoir ou dans le creux de votre bras, et non dans la main.

  • Surveillez votre état de santé pour déceler tout symptôme, y compris la toux, la fièvre ou difficulté respiratoire.

  • Occupez-vous.  Tirez le meilleur parti de cette situation difficile.  Les façons de passer le temps sans sortir sont plus nombreuses qu’il n’y paraît.

 

En agissant tous ensemble nous parviendrons à limiter le nombre de personnes malades et une surcharge de notre système de santé. C’est ensemble que nous pourrons nous en sortir.

 

Bon courage!  Daniel Dubé, porte-parole des retraités

 

Infolettre « Le retraité averti » du 3 avril 2020

Information importante dans le cadre de la pandémie de COVID-19

Dans un message adressé à tous ses assurés, le 16 mars 2020, SSQ Assurance écrivait :

« Que vous soyez actuellement en voyage ou que vous en ayez prévu un, vous vous posez assurément de nombreuses questions. Nous vous invitons à consulter notre FAQ, qui se trouve sur notre site internet. Visitez-la régulièrement puisqu’elle sera mise à jour au fur et à mesure que la situation évoluera.

 

Important! Si vous êtes présentement en voyage à l'extérieur du Canada vous devez prendre les mesures nécessaires pour revenir d'ici le 27 mars 2020. Consultez votre contrat, car certaines exceptions peuvent s’appliquer.

 

S’il vous est impossible de revenir (par exemple pour cause de fermeture de frontière ou de non-disponibilité de vol), le délai du 27 mars sera allongé pour vous et vous continuerez d’être couvert jusqu’à ce que vous puissiez revenir. Veuillez conserver les pièces justificatives démontrant cette impossibilité de revenir. »

 

Concernant la police du contrat Y9999-R à l’intention des retraités du personnel d’encadrement des secteurs public et parapublic du Québec, votre contrat stipule que vous devez revenir au pays en cas d’avis du Gouvernement du Canada d’éviter tout voyage ou d’éviter tout voyage non essentiel si ces avis découlent de la guerre ou d’un acte de guerre. Des avis d'éviter tout voyage en croisière et d'éviter les voyages non essentiels à l'extérieur du Canada sont actuellement en vigueur mais en raison de la pandémie de COVID-19. 

 

Ainsi, si vous faisiez le choix de ne pas revenir au pays d’ici le 27 mars 2020, vous demeureriez couverts pour vos soins médicaux pendant la durée de votre voyage, selon les dispositions prévues à votre contrat.

 

Par contre, ni SSQ Assurance, ni CanAssistance ne sont responsables de la disponibilité et de la qualité des soins médicaux et hospitaliers administrés ni de la possibilité d’obtenir de tels soins.  

 

Considérant que l'accès aux soins médicaux et hospitaliers pourrait être difficile ou voire impossible en raison de la pandémie de COVID-19, particulièrement pour les non-résidents, nous vous encourageons à revenir au pays si vous le pouvez et d’éviter un voyage tant que le gouvernement ne lèvera pas les avis "Éviter tout voyage en croisière" ou "Éviter les voyages non essentiels à l'extérieur du Canada".

 

Il est important de signaler que la situation évolue très rapidement.  De jour en jour de nouvelles mesures sont prises par les autorités gouvernantes partout dans le monde.  Prenez note que l’information de ce communiqué est valide en date du 1er avril 2020, et que la situation évolue de manière très dynamique.

 

Rappelez-vous que l’assurance voyage couvre la maladie subite et inattendue.  La contraction de la COVID-19 à l’étranger pourrait ne pas être considérée comme une maladie subite et inattendue pour la personne ayant débuté son voyage alors que le gouvernement du Canada recommandait d’éviter tout voyage en croisière et d’éviter les voyages non essentiels à l’extérieur du Canada.